Les origines de Plumelec

Les origines de Plumelec : histoire

Rechercher
retour à l'accueil du site de la Mairie de Plumenlec

Vous êtes ici : Mairie de Plumelec > Histoire > Les origines de Plumelec

Agenda des manifestationsLe plan de la communeLes marchés publicsDemandes d'actes d'état civil

Retour

Les origines de Plumelec

     En 1464, on écrivait Ploëmellec, en 1481, Plomellec et en 1966, Plumelec.

     Il est probable qu'entre 460 et 660, des Bretons habitants de la Grande Bretagne, fuyant leur île asservie aux Angles et aux Saxons, soient arrivés un beau jour sur les hauteurs de Lanvaux venant du Nord depuis Saint Malo, puis le long de la voie romaine de Carhaix, qui passait au Sud de la commune. Ce groupe, émerveillé face à un paysage féérique, tout en contraste, avec ses monts et ses vallées, le tout dispersé dans une nature sauvage mais très belle, s'y fixa.

      Ces nouveaux occupants se sont organisés en communauté, leur "Plou", qui a le sens courant de paroisse, auquel ils ajoutèrent le nom d'un moine bénédictin qui évangélisa leur pays : Melec (nom celtique) - Mielleux (en français) - Mellit ou Mellitus était fils d'une très noble famille de Rome. Il se fit moine au couvent du Mont Coelius, et fut envoyé en Angleterre comme missionnaire, par le pape Grégoire-Le-Grand, en 601. Premier évêque de Londres puis archevêque de Cantorbéry, il battit la cathédrale St-Paul et le monastère St-Pierre de Londres. Il mourut le 24 avril 624.

      D'après d'autres, St-Melec, serait un saint national d'origine armoricaire, Melec ou "Maëloc" dérivé du vieux celtique Maël et que le culte de St-Melec, évêque de Londres avait été apporté, dans notre paroisse, par le chanoine Guillemot en 1884. Mais au moins une chose est certaine, la tradition est là, c'est que le chanoine Guillemot rétablit le culte de St-Melec, dont on ne célébrait plus depuis longtemps la fête. Il fit ériger une fontaine à la place d'une ancienne qui avait existé des siècles auparavant.

    Pour en savoir plus sur l'histoire de Plumelec, un livre complet  "Au coeur du Pays de Lanvaux" est disponible en Mairie. Renseignement : 02 97 42 24 27

                              

 

Plumelec et son blason    

   Le blason de la commune est pour l'essentiel dû à Monsieur Robert Fachard, un artiste sculpteur qui a exposé à Plumelec.

   Ce blason se veut l'expression harmonieuse de nos racines, du présent et de nos espoirs.

- Nos racines : la crosse au centre symbolisant l'archevèque, patron de la paroisse de Plumelec, Saint Melec.

Fachard s'est aussi inspiré de deux inscriptions des armoiries de Plumelec, l'une datant de 1400, l'autre de la fin du 17ème siècle. Le détail de la composition est inspiré du texte de deux blasons : "D'or à deux pals d'azur chargés de trois poissons d'argent nommés meuniers posés en pal l'un sur l'autre". Les trois hermines symbolisent les trois paroisses que regroupent la commune. La transition avec le présent se fait au travers de la poignée d'épis de blé disposés en éventail sous le blason. C'est la symbolique de l'activité principale de Plumelec : l'agriculture. Nos espoirs et notre philosophie se retrouve dans la devise "Vive Valeque" empruntée au poète latin, Horace, qui signifie "Vis et porte-toi bien".

 

Le nouveau logo de Plumelec

    La commune dispose également d'un nouveau logo depuis juin 2011 afin de promouvoir son image à l'extérieur de la commune.

    Les trois bulles réprésentent les trois bourgs méléciens : Plumelec, Saint Aubin, Callac. Dans chaque bulle, le côté sport-nature de Plumelec est représenté mettant ainsi en valeur les diverses activités que l'on peut pratiquer sur la commune : vélo, randos, équitation... L'accent est mis sur le côté environnemental de la commune avec le slogan : 'Plumelec, l'étape verte". On s'arrête à Plumelec pour plusieurs jours ou une randonnée à pied ou en vélo et on repart enchanté avec des beaux paysages en tête et après avoir pris un bon bol d'air pur.