A Plumelec

A Plumelec : les sites touristiques

Rechercher
retour à l'accueil du site de la Mairie de Plumenlec

Vous êtes ici : Mairie de Plumelec > A voir / A faire > A Plumelec

Agenda des manifestationsLe plan de la communeLes marchés publicsDemandes d'actes d'état civil

Retour

Une cité dynamique

   Petite cité agréable, vous trouverez  toutes les commodités durant votre séjour à Plumelec : commerces de qualité, une pharmacie, une maison de la pressse, la Poste, des médecins, un camping municipal, une piscine de plein air, un coccimarket, un point informations touristiques... Les bourgs de Callac et Saint Aubin se situent à seulement 5 minutes du bourg de Plumelec.

    Vous découvrirez aux détours de vos promenades des coins surprenants, des vues imprenables sur la campagne, des sentiers de randonnées balisés... Les passionnés d'Histoire trouveront à Plumelec plusieurs sites à découvrir, témoins d'évènements tragiques durant la seconde guerre mondiale. Des brochures sur Plumelec, Callac et Saint Aubin sont disponibles à la Mairie et à la Maison des Associations qui est le point info de la commune. N'hésitez pas à les consulter pour mieux apréhender vos visites.

 

A voir

Avant de commencer votre visite à Plumelec, munissez-vous d'un plan de la commune où sont indiqués les sites à découvrir. Vous trouverez les plans à la Mairie (ouverte du lundi au samedi midi).


le foyer logement de Plumelec

 

Le musée d'art contemporain de l'espace la Peupleraie :
    ce musée de plein air est situé dans le bourg de Plumelec juste à côté du foyer logement. Ce musée original met en avant plusieurs sculptures contemporaines réalisées par des artistes français et étrangers : Robert Fachard, Momcilo Milovanovic, Klaus Shultze... Afin d'avoir toutes les informations sur les sculptures et les artistes avant de visiter le musée, une brochure complète est disponible à l'accueil de la Mairie pendant ses heures d'ouverture.


Une sculpture du mus?e de plein air la Peupleraie   

Sculpture "L'Homme Celtique" : coeur de chêne de 400kg
(taillé dans un chêne ancestral)
et patiné par les mains de son artiste Gérard Voisin 

 

Le musée et le mémorial des parachutistes S.A.S

     Pendant la seconde guerre mondiale, Plumelec fût le théâtre d'évènements tragiques. Dans la nuit du 4 au 5 juin 1944, des parachutistes SAS, sous les ordres du Lieutenant Marienne, sautent au-dessus de Plumelec quelques heures avant le débarquement allié près du moulin de la Grée. Le caporal Bouëtard fût tué par l'ennemi. Il est le 1er mort de l'opération Overlord. Une croix a été érigée au Halliguen à l'endroit où il a été tué. Le moulin de la Grée, situé à 166 mètres d'altitude, offre une vue imprenable sur la vallée de la Claie. Il a été tranformé en musée qu'il est possible de visiter. Renseignements au 02 97 42 24 27.

 Pour accéder au moulin de la Grée, vous empruntez l'allée de la France Libre inaugurée en 2009. Une fois près du moulin, vous pourrez vous recueillir devant le mémorial des parachutistes S.A.S. tués en Bretagne. Après la visite du site de la Grée, vous pouvez  vous rendre au cimetière de Plumelec sur la tombe du colonel Bourgoin, chef des résistants du secteur qui a voulu reposer près de ses compagnons d'armes. Pour terminer cette visite d'une page importante de l'histoire de Plumelec, vous pouvez vous rendre au petit village de Kérihuel qui se situe après Cadoudal (à droite après le pont). Kérihuel fût le théâtre d'un massacre de 18 personnes le 12 juillet 1944, un monument des fusillés rappelle cet épisode tragique.

 

 

Statue Notre-Dame de la Salette

  

Située juste à côté du moulin de la Grée, elle semble veiller sur lui et sur la vallée de la Claie. La propriétaire de la parcelle sur laquelle a été érigée cette statue était, au milieu du 19ème siècle, Madame de Bligny et résidait au château de Callac. Elle souhaitait avoir des enfants mais ses espoirs de maternité étant décus, elle décida de faire un pélérinage à Notre-Dame de la Salette dans l'Isère. En 1854, elle donna naissance à une petite fille qui mourût au bout de quelques mois mais une seconde vint au monde en 1855 (elle mourut en 1937). Prénommée Armandine, elle devint à la mort de sa mère, propriétaire des biens qu'elle possédait sur la commune de Plumelec.

 

Les chapelles

     Plumelec dispose  de nombreuses chapelles : chapelle de Saint Maudé à Callac, la chapelle de Talcoetmeur fondée par les De Callac au XVème siècle. Elle a été restaurée  en 1878 puis en 1987 à l'initiative des habitants de ce quartier. Ces chapelles sont issues pour la grande partie de l'époque féodale, les familles de seigneurs érigeaient souvent des chapelles pour se receuillir. Ces chapelles ont traversé le temps et après des restaurations, elles ont gardé intact leur charme.

 

Les moulins et les croix                                                                                     

       

 

 

 

    Les moulins et les croix sont nombreux à Plumelec : le moulin de la Grée cité plus haut mais aussi le moulin de Kervio et le moulin de la Claie. Les croix quant à elles ont chacune une histoire, vous en découvrirez à de nombreux endroits de la commune. Ci-contre, la croix carolingienne de Fahonnac : 3 mètres de hauteur, taillée probablement dans un ancien mehir.

 

 

 

 

 

 

 

L'église de Plumelec

  

 

 

 

    L'église de Plumelec fût fondée par le chanoine Armand Guillemot, recteur de Plumelec de 1880 à 1907. En 1887, l'église paroissiale menaçant ruine , le chanoine Guillemot en décida le démolition. Le 26 avril 1889, la première pierre de l'église actuelle, dédiée au S.C de Jésus, est bénite par Monseigneur Bécel, évèque de Vannes. La construction de l'église fût terminée en 1902. Une statue de Sacré Coeur se situe au-dessus de l'entrée de l'église.

 


 

La fontaine Saint Melec

 

 

    Le culte de Saint Melec, évèque de Londres aurait été apporté dans la paroisse par le chanoine Guillemot en 1884. Ce dernier fit ériger une fontaine, en l'honneur de Saint Melec, à la place d'une ancienne qui avait existé des siècles auparavant.

 

 

 

 

 

 

Les mégalithes
    Au détour de vos promenades, vous pourrez découvrir des mégalithes comme le rocher de Prédalan ou encore le rocher de Milgourdy datant de l'époque néolithique. Il a été fouillé en 1885 et divers objets ont été trouvés ainsi que des ossements humains.  C'était une sépulture de l'époque gallo-romaine qui a probablement succédé à une sépulture celtique.

A noter : Un livre sur les mégalithes vient de paraître : pour en savoir plus, cliquez ici. Vous pouvez consulter l'ouvrage à la mairie et passer commande.